Le football féminin au Cameroun : entre succès, échecs et légendes

0
315

Bien qu’à la recherche de son premier titre depuis plus d’une décennie, l’équipe nationale de football féminin baptisée les “Lionnes indomptables” fait partie des meilleures sur le continent. Avec des joueuses de grand talent et des performances remarquées sur la scène internationale, elle s’est frayée un place parmi les sélections féminines pionnières du football sur le continent noir. 

Une ascension fulgurante au plus haut niveau

 

Le football féminin au Cameroun connaît une ascension fulgurante ces dernières années, affirmant ainsi sa place sur la scène nationale et internationale. Longtemps relégué à l’ombre du football masculin, le football féminin a réussi à se développer et à gagner en visibilité grâce aux efforts continus des joueuses, des entraîneurs et des instances sportives.

 

L’une des raisons de cette ascension rapide est l’engagement croissant des autorités sportives et des fédérations nationales en faveur du développement du football féminin. Des programmes de formation, de détection de talents et de promotion ont été mis en place pour encourager la participation des femmes et des jeunes filles au football. Les infrastructures et les installations sportives dédiées au football féminin ont également été améliorées, offrant des conditions optimales pour l’entraînement et la compétition.

La réussite de l’équipe nationale féminine du Cameroun a joué un rôle certain dans l’essor du football féminin. Les Lionnes Indomptables ont obtenu des résultats remarquables lors de compétitions continentales et internationales, atteignant notamment la finale de la Coupe d’Afrique des Nations féminine en 2014 et 2016. Ces performances ont inspiré de nombreuses jeunes filles à pratiquer le football et ont contribué à changer les perceptions sur le potentiel des femmes dans ce sport. Par ailleurs, les joueuses camerounaises ont réussi à se faire une place dans des clubs étrangers de renom, notamment en Europe, où elles évoluent au plus haut niveau. Cela a permis de mettre en valeur le talent et le potentiel du football féminin camerounais, attirant l’attention des médias et des recruteurs internationaux. Enfin, la médiatisation accrue du football féminin, notamment à travers les diffusions télévisées et la couverture médiatique, a contribué à sa popularité grandissante. Les supporteurs et les sponsors ont progressivement pris conscience du potentiel commercial et du charisme des joueuses, ce qui a conduit à une meilleure valorisation et reconnaissance de leurs performances. Malgré cette ascension fulgurante, il reste encore des défis à relever pour le football féminin au Cameroun. L’accès aux ressources financières et aux infrastructures reste limité, ce qui limite les opportunités de développement pour de nombreuses joueuses. De plus, les stéréotypes de genre persistants et les préjugés sociaux peuvent encore entraver la progression du football féminin. Néanmoins, l’avenir du football féminin au Cameroun s’annonce prometteur. Avec l’engouement croissant du public, le soutien accru des instances sportives et l’implication des acteurs clés, le football féminin continue de gagner en popularité et de se professionnaliser. L’ascension fulgurante du football féminin au Cameroun témoigne de la détermination et du talent des joueuses, et ouvre la voie à un avenir prometteur pour cette discipline sportive.

 

Deux Coupes du monde mémorables 

 

Les Lionnes Indomptables, l’équipe nationale féminine du Cameroun, ont participé à deux éditions de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, marquant ainsi leur présence sur la scène internationale du football féminin.  La première participation du Cameroun à la Coupe du Monde Féminine a eu lieu en 2015, lors de l’édition qui s’est déroulée au Canada. Les Lionnes Indomptables ont réussi à se qualifier pour la phase de groupes et ont affronté des équipes de renom telles que le Japon, la Suisse et l’Équateur. Malgré une performance encourageante, l’équipe n’a pas réussi à se qualifier pour les phases éliminatoires.

 

Le Cameroun a ensuite participé à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA en 2019, qui s’est déroulée en France. Les Lionnes Indomptables ont connu une compétition mémorable, se qualifiant pour les huitièmes de finale grâce à leur victoire contre la Nouvelle-Zélande. Leur parcours s’est malheureusement arrêté à ce stade, avec une défaite face à l’Angleterre.

La participation du Cameroun à ces compétitions a été marquée par des performances remarquables de certaines joueuses emblématiques, telles que Gaelle Enganamouit et Ajara Nchout Njoya, qui ont contribué avec leurs buts et leur talent à l’avancée de l’équipe dans la compétition. Ces participations successives du Cameroun à la Coupe du Monde Féminine ont permis de mettre en valeur le football féminin dans le pays et ont inspiré de nombreuses jeunes filles à se lancer dans le sport. Les Lions Indomptables ont également contribué à la promotion de l’égalité des genres dans le sport et ont joué un rôle clé dans le développement du football féminin au Cameroun. L’équipe nationale féminine du Cameroun continue de travailler dur pour se qualifier et participer à d’autres éditions de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Leur présence sur la scène internationale témoigne de la croissance et du potentiel du football féminin au Cameroun, ainsi que de l’engagement du pays envers le développement et la promotion du sport pour les femmes.

 

Les légendes qui ont marqué ce sport au Cameroun 

 

Gabrielle Aboudi Onguene est une joueuse de football camerounaise qui a marqué l’histoire du football féminin dans son pays. Née le 25 janvier 1989 à Douala, au Cameroun, elle a commencé sa carrière de footballeuse très tôt, montrant rapidement son talent exceptionnel sur le terrain. Gabrielle Aboudi Onguene évolue au poste d’attaquante et est connue pour sa vitesse, sa technique et sa capacité à marquer des buts. Elle a représenté l’équipe nationale féminine du Cameroun, les Lionnes Indomptables, à de nombreuses reprises, devenant l’une des joueuses emblématiques de la sélection nationale. Elle évolue aujourd’hui au CSKA Moscou.

 

Une autre star du football féminin au Cameroun est sans conteste, Gaëlle Enganamouit est une joueuse de football camerounaise qui a connu une ascension remarquable dans le monde du football féminin. Née le 9 juin 1992 à Yaoundé, elle a commencé sa carrière de footballeuse à un jeune âge et a rapidement attiré l’attention par ses performances exceptionnelles sur le terrain. Elle a participé à plusieurs compétitions internationales, notamment la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, où elle a marqué le premier triplé de l’histoire du football féminin camerounais lors d’un match contre l’Équateur en 2015. Ce triplé a été salué comme un moment historique pour le football féminin au Cameroun puisqu’il est le premier pour une joueuse africaine dans ce tournoi. La même année, Enganamouit remporte le titre de joueuse africaine de l’année. Depuis quelques années, l’attaquante a pris sa retraite mais reste proche des milieux du sport en participant régulièrement aux évènements de la FIFA et de la CAF.

 

Ajara Nchout Njoya, l’icône de la nouvelle génération

 

Ajara Nchout Njoya est une joueuse de football camerounaise qui a gagné en reconnaissance et en admiration pour ses performances exceptionnelles sur le terrain. Nchout Njoya évolue au poste d’attaquante et est réputée pour sa vitesse, sa technique et son sens du but. Elle a représenté l’équipe nationale féminine du Cameroun, les Lionnes Indomptables, et a joué un rôle clé dans de nombreuses compétitions internationales.

 

Elle est surtout connue pour son incroyable but lors de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA en 2019. Lors du dernier match de la phase de groupes contre la Nouvelle-Zélande, Nchout Njoya a inscrit un but spectaculaire dans les dernières secondes du match, permettant ainsi au Cameroun de se qualifier pour les huitièmes de finale. Ce but a été salué dans le monde entier et a attiré l’attention sur les talents exceptionnels de Nchout Njoya. En club, elle a joué pour plusieurs équipes en Europe, notamment pour Valerenga, l’Inter Milan et l’Atlético Madric où elle est actuellement. Considérée comme l’une des meilleures attaquantes africaines de sa génération, elle est également connue pour son engagement social et son travail pour promouvoir l’éducation des jeunes filles au Cameroun.